La France en tête de la transformation numérique sur le lieu de travail selon l’étude “Digital Workplace in Europe” réalisée par Pierre Audoin Consultants (PAC)

74% des responsables IT et RH en Europe s’accordent à dire que l’environnement de travail à un impact “fort” ou “critique” sur le succès des entreprises.

27 jan 2017

La France en tête de la transformation numérique sur le lieu de travail

selon l’étude “Digital Workplace in Europe” réalisée par Pierre Audoin Consultants (PAC)

 

74% des responsables IT et RH en Europe s’accordent à dire que l’environnement de travail à un impact “fort” ou “critique” sur le succès des entreprises.

 

  • 52% des responsables IT et RH déclarent que l’environnement de travail est un facteur très important dans la réussite de leur entreprise. 22% pensent qu’il est même critique dans la performance économique de leur organisation.
  • 42% placent la transformation numérique de l’environnement de travail comme une priorité de leurs prochains investissements.
  • 63% des entreprises sondées prévoient d’investir dans les nouvelles technologies dans les deux ans.
  • Parmi les pays les plus “numériques”, on remarque la France et la Belgique en tête devant le Royaume-Uni et l’Allemagne.
  • Téléchargez l’étude “Digital Workplace in Europe” en suivant ce lien.

 

Paris, le 27 janvier 2017 – Une transition rapide et maîtrisée vers des processus de travail numériques, notamment dans les ressources humaines, est indispensable à la bonne réussite des entreprises françaises, selon l’étude “Digital Workplace in Europe” réalisée par Pierre Audoin Consultants (PAC, une société du groupe CXP), en association avec NGA Human Resources, prestataire de services reconnu mondialement pour son expertise dans les processus ressources humaines et paie.

L’étude de PAC offre une vue complète des défis relatifs à la transformation numérique de l’environnement de travail dans les entreprises de plus de 1 000 salariés.

De fortes disparités en Europe

L’étude “Digital Workplace in Europe” montre notamment le très bon positionnement des entreprises françaises dans la modernisation de leur environnement de travail comparées à leurs consœurs européennes. L’ouverture aux solutions basées sur la technologie Cloud est citée comme un des différentiateurs majeurs. Néanmoins, quelques efforts restent à faire en favorisant, par exemple, le travail à distance.

La Belgique est l’autre pays qui se distingue en matière de numérique pour accroître la performance au travail, surtout dans la manière de favoriser le travail à distance. On note que le Royaume-Uni présente un certain retard dans la mise en œuvre des nouvelles pratiques numériques, les entreprises devant passer plus rapidement de la théorie à la pratique. Toutefois, c’est l’Allemagne qui se place en queue de peloton avec une adoption moins prononcée pour la migration numérique sur le lieu de travail.

La transformation numérique en France

Très bonne surprise issue de l’étude de Pierre Audoin Consultants (PAC), “Digital Workplace in Europe”, les entreprises françaises se placent en tête de leurs homologues européennes dans la transformation numérique de l’environnements de travail, aussi bien pour améliorer l’efficacité des fonctions présentes en leur sein, que pour les processus relatifs à ces fonctions. Une nouvelle d’autant plus rassurante dans une économie mondiale nécessitant réactivité et compétitivité à toute épreuve.

Les points forts des entreprises françaises résident dans les éléments tels que les infrastructures Cloud (45% des sondés contre 33% en moyenne) et la politique relative à l’utilisation des appareils personnels, le “Bring Your Own Device (BYOD)” (43% des sondés contre 30% en moyenne). Seule ombre au tableau de ce paysage idyllique, une fonction RH qui a encore besoin de fournir à ses salariés des outils et un accès à l’information dignes de la nouvelle économie numérique (31% des sondés se déclarent encore peu convaincus par la transformation numérique des processus et services RH, contre 34% en moyenne).

Avec 45% des entreprises déclarant avoir réduit leurs coûts de fonctionnement, la transformation numérique en France semble porter ses fruits alors que dans le reste de l’Europe les économies ne s’élèvent qu’à 30%. L’autre aspect gagnant est la qualité du service client qui a augmenté dans 27% des entreprises contre 19% en moyenne en Europe.

Les infrastructures technologiques représentent un autre élément relatif à l’avancée des entreprises françaises : la qualité et la performance des réseaux (55% des sondés contre 35% en moyenne), l’utilisation de services Cloud (55% des sondés contre 38% en moyenne) et les processus intégrés (43% des sondés contre 29% en moyenne).

Malgré tous ces résultats très encourageants pour le futur, un effort reste à faire pour faciliter le travail à distance et la fourniture d’appareils mobiles adéquats avec, à la clé, des changements culturels et organisationnels à opérer (46% des sondés).

Selon le Dr. Andreas Stiehler, Analyste en Chef chez PAC pour l’étude de la transformation numérique des entreprises, “la transformation numérique d’un environnement de travail ne peut être efficace que si celle-ci est réalisée selon une approche globale prenant en compte le modèle organisationnel et les services qu’on souhaite y associer”.

"L’étude de PAC est en ceci très instructive qu’elle nous enseigne clairement que la transformation numérique n’est ni un projet purement technologique, ni un projet purement lié aux ressources humaines. Ce processus de changement requiert une approche plus fine qu’il n’y paraît”, déclare Simon Porter, Vide Président des Ventes des services RH numériques chez NGA Human Resources.

La réduction des coûts n’est plus la principale priorité en matière de transformation numérique. Il s’agit avant tout de répondre à une série de besoins pour de multiples entreprises et secteurs d’activités, le tout dans un très grands nombre de pays. Cette nouvelle approche nécessite de fait une collaboration entre des services de l’entreprise qui n’avaient pas pour habitude de communiquer auparavant. C’est un changement culturel certain”.

“Il apparaît donc que toute transition numérique implique une planification pointue pour l’ensemble des étapes d’un projet. Ce que nous faisons au quotidien pour l’ensemble de nos clients en France comme à l’international” conclut Simon Porter.

 

A propos de l’étude “The Digital Workplace in Europe”

L’étude  “The Digital Workplace in Europe” a été réalisée en collaboration avec NGA Human Resources, Hexaware, SCC, Matrix42 et Damovo.

L’étude a été menée par téléphone en septembre et octobre 2016 auprès de plus de 180 personnes en charge de fonctions IT et RH dans des entreprises de plus de 1 000 salariés et opérant dans divers secteurs, en Belgique, Allemagne, France et Royaume-Uni.

L’étude dans son intégralité, son résumé et les infographies relatives, sont disponibles en téléchargement selon les liens suivants :

· Etude: http://resources.ngahr.com/digital-workplace-europe-full-report

· Résumé: http://resources.ngahr.com/digital-workplace-europe-executive-summary

· Infographies: http://resources.ngahr.com/digital-workplace-europe-infographic

 

A propos de Pierre Audoin Consultants (PAC) – Une société du groupe CXP

Fondé en 1976, Pierre Audoin Consultants (PAC) fait partie du CXP Group, le premier cabinet européen indépendant d’analyse et de conseil dans le domaine des logiciels, des services informatiques et de la transformation numérique.

Capitalisant sur 40 ans d’expérience, implanté dans 8 pays (et 17 bureaux dans le monde), fort de 140 collaborateurs, le CXP Group apporte chaque année son expertise à plus de 1 500 DSI et directions fonctionnelles de grands comptes et entreprises du mid-market et à ses fournisseurs. Le CXP Group est composé de 3 filiales : le CXP, BARC (Business Application Research Center) et Pierre Audoin Consultants (PAC).

 

A propos de NGA Human Resources

Créée en 1969, NGA Human Resources est une entreprise de services à destination des ressources humaines et l’un des leaders mondiaux dans son activité.

Nous couvrons quatre domaines complémentaires : le conseil, l’intégration de systèmes d’information en mode on-premise et Cloud, la tierce maintenance applicative et l’externalisation des processus administratifs et paie.

Fort de sa longue expérience dans les technologies numériques à destination des ressources humaines, NGA HR est aujourd’hui reconnu par SAP comme l’un des 5 développeurs d’applications pour la plateforme Cloud HANA ainsi que le prestataire en tête des applications Core RH. Les analystes de marché saluent régulièrement les performances de NGA HR en tant qu’acteur majeur en matière de services RH numériques.

Plus d’informations sur NGA Human Resources sur www.ngahr.fr ou sur www.ngahr.com